La durée de validité de l’ESTA pour voyager aux Etats-Unis


Vous projetez un voyage aux Etats-Unis ? Depuis 2009, vous avez besoin de remplir un formulaire de demande d’ESTA, une autorisation de voyage, pour vous rendre de l’autre côté de l’Atlantique. L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) permet d’être exempté de VISA. Toutefois et heureusement pour les globetrotters, il n’est pas à obtenir à chaque voyage.


Que dit le site officiel sur la validité d’un ESTA

Selon le site officiel du Department of Homeland Security, où vous déposez en ligne votre demande, vous conservez votre ESTA en pleine validité pendant 2 années. La date d’expiration est d’ailleurs indiquée sur le document. Le délai court à partir de l’acceptation, et non pas de la demande.

A mots voilés, le Department of Homeland Security met deux bémols à cette durée de validité : l’annulation de l’autorisation de voyage et l’expiration du passeport.

Une validité de deux ans après acceptation ?

En théorie, donc, l’ESTA a une validité d’une durée de 2 ans. Durant ces 2 années, vous aurez le loisir d’effectuer plusieurs voyages aux Etats-Unis, mais tous inférieurs à 90 jours. Au-delà, il vous faudra un visa. Rassurez-vous : si votre autorisation de voyage a expiré alors que vous vous trouviez aux Etats-Unis, votre départ se fera sans aucun problème.

Les séjours temporaires dans les pays frontaliers des Etats-Unis (Mexique et Canada) comptent dans la durée de ces fameux 90 jours. Ainsi vous ne pourrez pas passer 89 jours aux Etats-Unis, puis 2 au Canada et revenir aux Etats-Unis pour 90 jours. La fréquence des allers-retours est d’ailleurs très surveillée pour éviter tout abus d’utilisation.

Dans quels cas votre ESTA USA peut ne plus être valide

Outre le dépassement cette durée de 90 jours, plusieurs évènements peuvent mettre fin à la validité de votre ESTA.

Votre demande d’ESTA a été incorrectement remplie. Un ESTA USA peut avoir été accordé sans être réellement valide. Une faute d’orthographe ou une faute de frappe sur une date de naissance, peut avoir de cruelles conséquences.

Les informations contenues dans votre formulaire de demande ne sont plus exactes. Vous avez changé de sexe, de nom, vous avez déménagé dans un autre pays : il vous faut refaire votre demande.

Vous ne répondez plus aux exigences pour obtenir un ESTA. Par exemple, si vous avez contracté une maladie contagieuse, votre ESTA n’est plus valable.

Vous êtes soupçonné d’utiliser votre ESTA pour des motifs relevant d’un autre titre de séjour (comme un VISA). Si vous effectuez des voyages trop rapprochés, les autorités américaines peuvent supposer que vous abusez de votre autorisation de voyage pour travailler illégalement aux Etats-Unis. L’obtention de l’ESTA est liée à des activités de tourisme, d’affaire ou familiales. L’utiliser à d’autres fins peut signifier l’annulation de votre ESTA USA.

Un ESTA en cours de validité est toujours lié à un seul et unique passeport

Les informations contenues dans le formulaire de demande de l’ESTA proviennent en partie du passeport auquel l’ESTA est lié. Si le passeport change, les informations du formulaire deviennent inexactes et l’ESTA n’est plus valable.

Comme l’indique le site du Department of Homeland Security, la date d’expiration de votre passeport entraine donc aussi la date de fin de validité de votre ESTA. Si votre demande a été approuvée au 16 mai 2022, votre ESTA court jusqu’au 15 mai 2024. Mais si votre passeport expire le 1er janvier 2024, alors votre ESTA ne sera plus valable à partir de cette date. Il vous reste alors à obtenir un nouveau passeport avant de reformuler une demande d’ESTA.

Vous devrez donc prendre garde aux petites erreurs qui peuvent coûter cher lors du remplissage de votre demande. Consultez aussi votre passeport au préalable pour savoir à quelle date effectuer votre demande pour en profiter le plus longtemps possible. Si vos calculs sont exacts, il vous sera possible de profiter pendant 2 années de votre ESTA pour visiter les 50 états des USA, du parc de Yellowstone à New York.